Bleus sont les étés - Christian Signol

  • Sépi@
  • Lecture

 bleus sont les étés

220 pages - Poche

Trouvé dans la bibliothèque de ma Maman

 

J'ai donc entrepris cette lecture sur les recommandations de ma Maman qui m'avait dit qu'il s'agissait d'une belle histoire entre un ancien et un gamin.

La première moitié du livre décrit un viel homme qui vit dans le Causse, n'a pas eu d'enfant, il le regrette. Beaucoup de répétitions, c'est lourd : le lecteur a bien du comprendre que le vieux se lamentait de n'avoir pas eu d'enfants et qu'il sentait sa fin approcher sans avoir besoin de le ressasser ainsi... Il n'était pas nécessaire d'utiliser plus de 100 pages. Le "suspense" commence donc vers la moitié du livre avec la confrontation de la vie caricaturale du vieux de la campagne avec le gosse de la grande ville. C'est certes bien écrit mais tant de longueurs en début ne sont pas effacées par le plaisir évident de lire la seconde moitié du roman. L'écriture est bonne, les mots sont doux, on sourit mais je reste mitigée par cette petite lecture...

sabrina 09/10/2012 12:59

ta maman avait bcp aimé elle?

Sépi@ 09/10/2012 15:38



J'ai pas souvenir qu'elle avait été si emballée que ça, juste que c'était une belle histoire, simple



Terre d'Olina © 2009-2015 -  Hébergé par Overblog