Une vraie brioche, comme chez le boulanger !

  • Sépia
  • Cuisine

brioche-5.gif
J'ai déjà essayé toutes sortes de recette de brioches sans résultat à la hauteur de mes espérances, toutes oui, jusqu'à celle-ci, la recette de ma belle-soeur (merci Béa !)

Ingrédients BIO (pour 2,2kg de pâte) :

  1 kg farine T55 de blé
5 cc de levain déshydraté (c'est ce que j'utilise) ou de levure sèche
150 g sucre complet
20 g sel
9 oeufs
150 g lait végétal (ben oui, chez moi pas de lait animal !)
350 g beurre ramolli (bien meilleur qu'avec de la margarine)
10 gouttes d'Huile Essentielle de Petit Grain Bigarade (ce qui donne l'indispensable parfum de la fleur d'Oranger)

Il faut commencer la brioche l'après-midi de la veille (compter un peu plus de 3 heures pour cette journée) avec une pause d'une nuit et d'une petite matinée avant de pouvoir faire cuire l'après-midi, après une autre pause. C'est long mais ça vaut vraiment la peine de patienter, j'vous jure !

brioche-6.gifLa pâte à brioche nécessitant un très long pétrissage, il est fortement conseillé d'utiliser une MAP (Machine A Pain) pour faciliter le travail. Je ne vous donne d'ailleurs même pas la recette "manuelle". Mettre tous les ingrédients à température ambiante. Verser dans le pétrin, la farine tamisée avec la levure sèche, le sucre et le sel. Creuser un puits et verser dedans les oeufs et le lait. Mettre dans votre MAP au programme pâte qui dure en général 1h30. Vérifiez bien que toute la pâte se mélange et au besoin, commencer par mélanger dans un saladier et versez ensuite dans le pétrin de la MAP (à savoir pour votre deuxième essai !). Pendant ce temps, laissez votre beurre coupé en morceaux à température ambiante. Après cette étape, remettre un programme de pétrissage d'une heure 30 en fonction et rajouter le beurre, doucement, pendant que la gentille MAP pétrit pour vous. Au bout de ces 3 heures, enlever les bulles d'air manuellement sur un plan de travail et m
ettre la pâte dans un grand saladier. Couvrir avec un film alimentaire ou une assiette en laissant de la marge car même au frais, la pâte va continuer de monter un peu. Laisser reposer toute une nuit. Ce repos au frais permet de retarder la fermentation, de développer plus d'arômes et de rendre la pâte plus facile à façonner, c'est INDISPENSABLE.

Le lendemain matin, sortir votre pâte du réfrigérateur dès votre réveil et la laisser se réchauffer à température ambiante pendant 2 heures environ. Verser ensuite la pâte sur un plan de travail légèrement fariné. A ce stade, il est important d'utiliser juste un voile de farine pour ne pas alourdir la pâte. Façonnez des brioches tressées, parisiennes, individuelles, parfumées (pépites de chocolat, raisins secs...) toutes les envies sont permises ! Laisser ensuite monter entre 2 à 4 heures (en fonction de la température ambiante). J'utilise des plaques et des moules en silicone parfaits pour le démoulage. Préchauffer votre four entre 180°C (petites pièces) et 200°C (grosses pièces). [Eventuellement, d

orer les brioches à l'oeuf entier battu avec une pincée de sel. J'ai sauté cette étape et mes brioches étaient tout de même excellentes.] Enfourner et cuire 15 minutes les petites pièces et jusqu'à 30 minutes pour les grosses pièces en veillant à couvrir avec du papier aluminium au bout de 10 minutes de cuisson si le dessus dore trop vite. Ce n'est pas mon cas, je fais cuire à chaleur tournante et tout est parfait.

Grâce à leur forte teneur en beurre, ces brioches se conservent bien.
brioche 3
Pourquoi faut-il toujours incorporer le beurre après la formation d'un pâton et non au début comme on le fait avec les gâteaux
 
?

Le réseau glutineux responsable de l'élasticité de la pâte levée est formé à partir des protéines présentes dans la farine. En recouvrant ces protéines quand il est directement incorporé avec les autres ingrédients, le beurre (ou la margarine) interfère dans la formation du gluten et le rend plus lâche et plus cassant donc moins susceptible de retenir le CO2 formé par les levures pendant la fermentation, ce qui se traduit par une brioche moins gonflée et une mie plus dense, proche d'un gâteau. Et là, je comprends pourquoi j'ai toujours été insatisafaite de toutes mes autres tentatives.


J'ai déjà réalisée cette recette 4 fois, toujours avec succès et nous avons pu en déguster même 4 jours après la cuisson. Une recette à garder TRES précieusement !

 

brioche 2
Vos commentaires et suggestions sont les bienvenus !


imprimer

Version imprimable ici

 

sabrina 13/03/2010 21:40


Tu sais attirer les gourmandes toi!


Zorrette 13/03/2010 20:59


Pfffiou, je te trouve bien courageuse ;-) Bisous Sépia


Terre d'Olina © 2009-2015 -  Hébergé par Overblog